Soutenance de thèse – Prosper Wanner – « Tourisme social, économie collaborative et droits culturels : ethnographie d’une coopération complexe »

La soutenance de la thèse de Prosper Wanner aura lieu le mercredi 30 novembre à 9h30 à l’Université de Paris Nanterre et en ligne.

Membres du jury
Mme Alessia MARIOTTI, Professeur d’enseignement supérieur, l’Alma Mater Sudirum Université de Bologne
Mme Simone ABRAM, Professeur d’enseignement supérieur, University Of Durham
M Sébastien JACQUOT, Maître de conférence, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
M. Christophe GUIBERT, Professeur des Universités, Université Angers
Mme Saskia COUSIN, Professeur des Universités, Université Paris Nanterre
Mme Blanca MIEDES, Professeur d’enseignement supérieur, Université de Huelva
M. Dominique BOULLIER, Professeur Emérite, Institut d’Etudes Politiques
Mme Corinne VERCHET CHAPTAL, Professeur des Universités, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Résumé
Observation participative du développement d’une interface numérique d’hospitalité par des personnes promouvant l’hospitalité, l’économie sociale et solidaire, l’écologie et les droits culturels en marge du dispositif touristique. L’objet d’étude est le dispositif touristique qui permet l’exercice de l’activité touristique : ses algorithmes, sa fiscalité, ses logiques tarifaires, ses politiques publiques, sa législation, ses catégories de personnes de passage, ses discours et l’ensemble de ses techniques d’intermédiation. La méthode suivi est celle de la sociologie des agencements marchands, en particulier les concepts de cadrages-débordement et de qualcul, et l’agencement comme action collective orientée vers la réussite de la transaction marchande (Callon, 2017).  Le travail d’étude à partir de postures et de contextes variées à Marseille, à Venise, en Europe et dans le numérique, porte sur ce que le dispositif touristique fait et fait faire aux personnes de passage, à celles qui les accueillent et à celles qui cadrent leur relation. L’analyse mobilise de nouveaux concepts comme celui de chambre blanche, d’homo turisticus, de communauté d’hospitalité et, en conclusion, celui d’ordre touristique. Pour les agents qui exercent une activité touristique, l’ordre touristique est ce qui les met en ordre au sens de hiérarchise, leur donne des ordres au sens de « fait faire » et les ordonne au sens de « rentrer dans un ordre ». En conclusion, l’analyse porte sur ce que cet ordre touristique ne calcule pas, au sens qu’il ignore ou externalise, et la place de cet incalculable dans la relation d’hospitalité, c’est à dire lorsque le calcul ne détruit pas l’incalculable et, au contraire, rend possible l’évènement (Tsing, 2017), la résonance (Rosa, 2020) et le raisonnement (Stiegler, 2006).



Citer ce billet
thomasapchain (2022, 28 novembre). Soutenance de thèse – Prosper Wanner – « Tourisme social, économie collaborative et droits culturels : ethnographie d’une coopération complexe ». Tourisme Recherches, Institutions, Pratiques. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uxtf

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search